CBD et diabète

Qu’est-ce-que le diabète ?

Le diabète ou hyperglycémie chronique se caractérise par un excès de sucre dans le sang, avec comme conséquence un taux de glucose ou glycémie trop élevé. Il résulte d’un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation.

Deux hormones essentielles, que sont l’insuline et le glucagon, permettent la bonne assimilation du glucose par l’organisme et sa libération du foie ensuite. Lorsque ces hormones sont équilibrées, la glycémie est stable. Par contre dans le cas du diabète, et pour diverses raisons, ces hormones ne fonctionnent pas.

– La science distingue plusieurs types de diabètes, mais nous retiendrons principalement dans cet article les diabètes de type 1 et 2[1].

Le premier est d’origine génétique, il touche les jeunes enfants et on le classe parmi les maladies auto-immunes en ce sens que le système immunitaire de l’individu détruit les cellules « bêtas » du pancréas qui produisent l’insuline.

Le second, qui resprésente environ 90% des cas de diabète, apparaît généralement vers l’âge de 40 ans, ses causes ne sont pas définies clairement (elles peuvent être génétiques, liées à l’environnement ou à l’hygiène de vie et l’alimentation du malade), et il se caractérise par une production insuffisante ou inefficiente d’insuline.

[1]  Le diabète gestationnel étant lié à la grossesse.

Les symptômes du diabète :

Les symptômes des deux diabètes diffèrent : le diabète de type 1 étant souvent marqué par une perte de poids, des changements d’humeur et/ou une vision floue et celui de type 2, des mains tremblantes et/ou un engourdissement des membres.[2]

Dans les deux cas, le diabète nécessite un traitement et un suivi, en général sous la forme d’injections d’insuline. En effet, non traité, le diabète est susceptible d’entraîner entre autres une cécité, une insuffisance rénale, une crise cardiaque, un AVC, une amputation des membres inférieurs ou une détérioration des nerfs.

Les cas de diabètes de par le monde sont en évolution constante et actuellement on l’estime à plus de 400 millions de cas.[3]

[2]  https://hemppedia.org/fr/cbd-pour-le-diabete/

[3]  https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabetes

www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

Les bienfaits du CBD pour le diabète

D’après plusieurs études menées en laboratoire, principalement en 2015 et 2016, le CBD aurait les effets suivants[4]:

  • Un rôle anti-inflammatoire sur l’inflammation artérielle provoquée par la maladie ;
  • Un effet neuro protecteur sur l’inflammation des nerfs et les douleurs qui s’ensuivent ;
  • Un effet vasodilatateur sur la circulation sanguine (l’hyperglycémie du diabète affaiblit la paroi des vaisseaux et va favoriser la coagulation du sang, AVC)
  • Une action antispasmodique sur les crampes musculaires et les troubles gastro-intestinaux (les crampes sont fréquentes chez le diabétique)
  • Un effet calmant sur le syndrome d’agitation diabétique responsable des insomnies de nombreux malades.

Zoom sur les apports potentiels du CBD pour le diabète :

Le CBD pourrait également retarder l’apparition et l’évolution du diabète de type 1 en prévenant la destruction des cellules bêta par l’organisme, le CBD ayant des propriétés auto-immunes et diminuant par – là, l’inflammation du pancréas. L’huile de CBD régulerait aussi l’huile oxydante des reins et aurait un rôle sur l’insuffisance rénale.

Sur le diabète de type 2, le CBD ayant un impact sur le CB1 (un des deux neurotransmetteurs du cerveau ayant des liens avec la production d’insuline), il peut être utilisé pour traiter des troubles métaboliques causés par le diabète comme l’obésité.[5]

[4]  https://www.cibdol.fr/blog/587-le-cbd-cible-les-symptomes-du-diabete

[5]   https://hemppedia.org/fr/cbd-pour-le-diabete/

Les preuves scientifiques de l’efficacité du CBD :

Enfin une des premières études menées sur le sujet [6]a mis en évidence la diminution et le retardement de la production de cytokine inflammatoire, réduisant donc l’incidence du diabète.

 

En conclusion, une personne sur quatre est atteinte du diabète de par le monde et certaines ne le découvrent qu’à un stade avancé. Bien que les recherches sur le CBD sont toujours en cours, l’avancée actuelle permet de démontrer plus d’effets thérapeutiques que d’autres traitements[7], ces derniers ayant aussi plus d’effets indésirables.[8]

[6]  https://www.researchgate.net/publication/7082152_Cannabidiol_lowers_incidence_of_diabetes_in_non-obese_diabetic_mice

[7]   Il est recommandé de toujours prendre l’avis de son médecin traitant ;

[8] https://hemppedia.org/fr/cbd-pour-le-diabete/ (voir références en fin d’article).

Comment prendre de l’huile de CBD 

L’huile de CBD se prend sous la forme de gouttes posées sous la langue directement à l’aide d’une pipette, ce qui permettra sa diffusion dans le sang plus rapide pour un effet plus immédiat. En principe le CBD n’entraîne pas d’effets secondaires. Nous vous conseillons de commencer par la dose de CBD la plus faible.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap