CBD et perte de poids

Selon l’OMS, 39% des adultes dans le monde sont en surpoids et 13% d’entre eux sont obèses, faisant du surpoids et de l’obésité la cinquième cause de mortalité dans le monde (diabète, cancer et problèmes cardiaques concomitants) [1]

Comprendre la prise de poids

Prise de poids et métabolisme

La prise de poids est à relier avec le métabolisme, soit la manière dont le corps consomme l’énergie grâce à une série de réactions chimiques se produisant dans les cellules de l’organisme.
La science distingue le métabolisme en activité du métabolisme de base. Les besoins énergétiques minimum dépendent de plusieurs facteurs : poids, taille, sexe, âge et de l’activité thyroïdienne. Ils se situent généralement dans une fourchette de 1200 à 2000 calories par jour, issues de l’alimentation et transformées en énergie par l’organisme. Le surplus de calories sera stocké et devra être éliminé par l’activité physique [2].
Une bonne alimentation et de l’exercice physique aident à un bon métabolisme. Cependant, en pratique, les métabolismes diffèrent d’un individu à un autre, certains métabolismes consommant plus ou moins de calories pour fonctionner. Il y a donc une certaine inégalité face à la prise de poids. Ainsi, si certains individus seront soumis à un régime physique et alimentaire strict, d’autres pourront manger ce qu’ils veulent sans prendre 1 gramme !

[1]  https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/obesite

[2]  https://www.e-sante.be/metabolisme-pourquoi-nous-sommes-inegaux-devant-prise-poids/actualite/840

https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/biologie-metabolisme-781/

 

Peut-on Maigrir avec le CBD ?

Le rôle du système endocannabinoïde

Le CBD est une molécule issue de la plante de chanvre aux côtés du THC, mais n’entraînant aucun effet psychotrope. Le CBD agit sur le système endocannabinoïde. Ce système se retrouve chez tous les vertébrés (SEC en abrégé), lequel est composé de récepteurs CB1 situés dans le système nerveux central, de récepteurs CB2, qui eux se situent dans le reste du corps et d’enzymes métaboliques.
Les enzymes métaboliques jouent un rôle dans de nombreuses fonctions physiologiques de l’organisme, en particulier dans le stockage de l’énergie et le transport des nutriments.

[1]  https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2553734-insomnie-que-faire-cause-traitement-stress/

[2]   https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/insomnie

[3]   https://www.lepoint.fr/sante/kine/douleur-1-pourquoi-les-douleurs-inflammatoires-nous-reveillent-elles-29-02-2016-2021747_2467.php

[4]   https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2002/mag0308/ps_5236_insomnie_duree_sommeil.htm

Les études cliniques

Plusieurs études scientifiques se sont penchées sur le rôle du CBD dans la perte de poids :
Citons d’abord une étude menée en 2016 par un groupe de chercheurs coréens du département de biotechnologie de l’université de Daegu [3], qui affirme dans ses conclusions que le CBD est une molécule prometteuse pour la prévention de l’obésité.

Il existe deux types de graisses corporelles : les blanches et les brunes :

  • Des graisses blanches (plus nombreuses) qui tendent à perturber notre métabolisme en s’accumulant. Le tissu adipeux blanc est le résultat d’un stockage de calories en trop.
  • Des graisses brunes qui aident à brûler les calories plus vite pour produire de la chaleur.

Le fait d’activer ces graisses brunes, permet ainsi de réduire le risque d’obésité et aussi de diabète[4].

Les données de cette étude suggèrent que le CBD joue un double rôle. Un rôle régulateur en convertissant les graisses blanches en graisse brunes et il stimulerait aussi le métabolisme afin de permettre la dégradation des lipides.

[3]   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27067870

[4]  https://www.alternativesante.fr/poids/graisses-brunes

Un bilan de plusieurs études cliniques sur le CBD publié en 2017[5], mentionne une étude clinique. Il s’agit d’une étude réalisée sur des animaux pendant 14 jours avec un dosage de CBD 2.5mg/kg et 5mg/kg. Il est constaté une perte de poids des sujets mais surtout une baisse de 25% du niveau de cholestérol (Les personnes en surpoids ont en moyenne un taux de cholestérol plus important que les personnes ayant un poids normal [6].)

[5]   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5569602/

[6]  https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cholesterol/articles/9927-cholesterol-surpoids-hypercholesterolemie.htm

Ensuite, une étude préalable de 2008[7] s’est penchée sur le rôle du système endocannabinoïde, en particulier des récepteurs CB1 et CB2 dans la régulation de l’inflammation, des risques cardio-vasculaires et du métabolisme. Il y est démontré que le SEC stimule naturellement ces récepteurs, et donc le métabolisme, afin de faciliter la digestion et le brûlage des calories. De même, plusieurs études lient l’obésité à une surstimulation des récepteurs CB1 provoquant leur éparpillement hors du système nerveux central vers les tissus adipeux, et elles démontrent que le CBD pourrait bloquer les enzymes qui activent ces récepteurs CB1[8] .

De même, le stress oxydant (agression des constituants cellulaires, par radicaux libres notamment) et l’inflammation (l’obésité est une maladie inflammatoire) jouent un rôle sur la prise de poids. Selon une étude de 2012[9] , le CBD en impactant directement le SEC aurait des vertus sur la réduction du stress et de l’anxiété ainsi que sur l’inflammation et donc de grandes vertus thérapeutiques sur le métabolisme[10].

[7]   https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1365-2826.2008.01685.x

[8]  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4621983/

[9]   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3349875

[10]  https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cholesterol/articles/9927-cholesterol-surpoids-hypercholesterolemie.htm

Comment prendre de l’huile de CBD

Une des façons les plus efficace pour prendre du CBD est de le consommer sous forme d’huile. Il vous suffira de placer quelques goûtes directement sous la langue pendant 1 minute environ.

Les glandes situées sous la langues permettront d’entrer rapidement dans le système sanguin et in fine avec le système endocannabinoïde. Même si la prise de CBD n’a pas d’effets secondaires, il est conseillé de commencer par un dosage faible puis d’augmenter le nombre de gouttes si nécessaire.

Le CBD, ou tout autre supplément ou médicament, ne serait être un traitement contre l’obésité. Ils ne remplacent pas une alimentation saine et les exercices/le sport régulier. Une personne qui prendrait du CBD à son plan de perte de poids sans faire de l’exercice ni manger sainement peut ne voir aucun avantage.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap