Les nombreuses appellations du CBD

Weed CBD, Herbe CBD, Cannabis light, Cannabis thérapeutique*, etc… : Pas facile de s’y retrouver dans cette véritable jungle d’appellations pour parler du CBD. Si certaines appellations peuvent mettre l’accent sur un des aspects du CBD, d’autres dénominations introduisent souvent malheureusement de la confusion dans l’esprit du grand public. Avant de passer en revue les principaux termes utilisés, petite piqûre de rappel sur les différences entre 3 notions importantes pour bien aborder notre article.

* La loi francaise interdit de vendre des fleurs de CBD avec une appelation « cannabis thérapeutique ». Nos produits ne sont pas des médicaments.

Chanvre et cannabis appartiennent à la même espèce: le cannabis Sativa L.
Généralement, on désigne les variétés à faible taux de THC (moins de 0,2 % de THC) comme chanvre.
On appelle cannabis les variétés à taux de THC élevé (entre 5 % et 30 %).
Le THC ou Tetrahydrocannabinol est la molécule psychoactive qui provoque la sensation de high ou stone (qui fait planer). Aussi, le cannabis* est considéré comme une drogue : il est peut être utilisé pour un usage thérapeutique ou récréatif. 
Dans l’union européenne, la limite de THC autorisée est fixée à moins de 0,2%. En europe donc, le CBD est extrait du chanvre, la variété légale de Cannabis Sativa L.

* Le THC est une substance prohibée en France (si le taux dépasse 0,2%). 

Weed CBD

« Weed » est un terme anglais qui signifie « mauvaise herbe / Herbe sauvage » (exemples : pissenlit ou chiendent). En argot elle désigne parfois le tabac, et souvent l’herbe de cannabis (drogue). L’expression « Weed CBD » serait une appellation supplémentaire/complémentaire pour désigner les fleurs de CBD.

Cannabis light

Cannabis light : A traduire en français par « cannabis en version légère », ce terme souvent utilisé par la presse, fait référence à la différence principale avec le cannabis, à savoir une teneur faible en THC (molécule qui fait planer). Cette référence au cannabis est trompeuse car le CBD (cannabidiol) ne provoque aucune dépendance et ne fait pas planer.[1]

Cannabis légal

Là encore, la presse l’utilise assez fréquemment pour parler du CBD. Cette dénomination fait référence au fait que le CBD soit légal dans l’UE du fait de sa faible concentration en THC.
Cependant désigner le CBD par le terme cannabis légal est trompeur, car d’une part il n’a pas le taux de THC du cannabis et d’autre part, le véritable cannabis (THC entre 5 % et 30 %) est légal dans certaines parties du monde [2] (en particulier le Canada et l’ouest des USA). Ce cannabis « légal » désigne bien du cannabis et non du CBD.

Cannabis thérapeutique 

Cannabis thérapeutique : Avec cette appellation, même remarque qu’au dessus avec l’expression « cannabis légal », nous ne savons pas si nous parlons de CBD (THC inférieur à 0,2% en Europe et >1% en Suisse) ou de de cannabis que l’on peut trouver dans les coffee shop à Amsterdam. Elle met dans le même panier un produit qui est classé comme drogue (douce) et le CBD produit non classé comme non stupéfiant[3]. Cette appellation exclue uniquement le cannabis à usage récréatif (plaisir de planer).

[3]  https://www.dinafem.org/fr/blog/cbd-sportifs-agence-mondiale-antidopage

Cannabis CBD

Cannabis CBD : Pour certains cette appellation semble préciser qu’il s’agit de la variété CBD de la plante de cannabis. Pour d’autres, cette expression jouxte côte à côte deux termes à l’opposé: L’un est légal et l’autre classé comme drogue (effet planant).

Share via
Copy link