Lutter contre l’insomnie et les problèmes de sommeil avec le CBD

Qu’est-ce-que l’insomnie ?

Définition : L’insomnie se manifeste par une diminution de la qualité et de la quantité de sommeil, en raison d’un sommeil insuffisamment récupérateur. [1]

L’insomnie touche 15 à 20% de la population française dont la moitié sous une forme sévère.[2] En outre, l’insomnie s’accentue avec l’âge.
L’insomnie peut être passagère lorsqu’elle survient une ou deux nuits épisodiquement, ou chronique lorsqu’elle se produit plus de 3 fois par semaine pendant au moins trois mois.

Types d’insomnies et pathologies associées

Elle est dite primaire lorsque sa cause essentielle est le stress, le décalage horaire ou l’anxiété. L’insomnie est dite secondaire lorsque ses causes sont soit une pathologie psychiatrique, soit une pathologie médicale, ou soit encore liées à la prise de drogues ou autres substances pouvant perturber le sommeil.
Parmi les pathologies médicales, on retiendra les cas d’arthrose, d’arthrite, de fibromyalgie et de manière plus globale les douleurs inflammatoires. Celles-ci sont en général plus importantes en deuxième partie de nuit, en raison du rythme non continu de production de cortisol par les glandes surrénales, lequel est responsable de l’inhibition de la sécrétion de prostaglandines jouant un rôle majeur dans le processus inflammatoire.[3]

Impact de l’insomnie

Les conséquences de l’insomnie, en particulier lorsque celle-ci devient chronique, sont : la somnolence, l’irritabilité, difficultés de concentration, risque de dépression et un risque potentiel d’accident de la route. L’insomnie représente donc en ce sens, un danger et un handicap non négligeable.[4]

[1]  https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2553734-insomnie-que-faire-cause-traitement-stress/

[2]   https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/insomnie

[3]   https://www.lepoint.fr/sante/kine/douleur-1-pourquoi-les-douleurs-inflammatoires-nous-reveillent-elles-29-02-2016-2021747_2467.php

[4]   https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2002/mag0308/ps_5236_insomnie_duree_sommeil.htm

L’efficacité du CBD contre l’insomnie et les troubles du sommeil

Le Cannabidiol (CBD) est une molécule issue de la plante de chanvre (cannabis sativa L.) et ne présentant aucun effet psychotrope, à la différence du THC.
Dans le cas de l’insomnie et à la différence des médicaments traditionnels, le CBD n’agit pas comme un sédatif direct. En tant que cannabinoïde, il va stimuler les récepteurs endocannabinoïdes CB1 et CB2 présents à la fois dans le cerveau et dans de nombreuses parties du corps, lesquels agissent sur la régulation du cycle veille-sommeil.

Plusieurs études scientifiques traitent de l’impact du CBD sur le trouble de l’insomnie. Citons-en une de 2012[5] démontrant que le CBD réduit l’anxiété et ainsi le sommeil physiologique non-paradoxal et paradoxal provoqué par l’anxiété. Ces états de sommeil ne sont pas des états récupérateurs et sont à l’origine de l’insomnie.
Via la mélatonine (communément appelée hormone du sommeil), une hormone produite par la glande pinéale, le CBD va favoriser un sommeil plus structuré et réduire le délai d’endormissement et les réveils nocturnes.[6]

[5]   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21867717

[6]  https://www.cibdol.fr/blog/704-lhuile-de-cbd-aide-t-elle-a-mieux-dormir-

Les études cliniques du CBD sur l’insomnie

D’autres études ont démontré le rôle calmant et anti-inflammatoire du CBD[7]. Les récepteurs CB1 et CB2 agissent aussi sur la régulation du système immunitaire et des mécanismes de réponse anti-inflammatoire principalement déclenchés par l’activation des cellules T (jouent un rôle dans la réponse immunitaire). Le CBD va directement interagir avec ces récepteurs, et ainsi réguler le cycle inflammatoire par l’activation de microglies. Comme tout est lié, un corps sans inflammation sera également moins sujet au stress, et la détente musculaire et psychique s’ensuivront.[8]

Enfin, une étude américaine menée sur une jeune fille de 10 ans souffrant de stress post-traumatique suite à un accident[9] et ayant pris de l’huile de CBD pour retrouver un équilibre du sommeil, est également probante quant à l’efficacité de cette molécule : une amélioration graduelle de son sommeil et réduction de son anxiété au fil des semaines ont été constatées.

[7]   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6326553/ ; https://www.future-science.com/doi/abs/10.4155/fmc.09.93

[8]  http://molpharm.aspetjournals.org/content/79/6/964.short ; https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0269881110379283

[9]  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5101100/

Résumé des effets du CBD contre les troubles du sommeil et l’insomnie :

On retiendra donc :

  • Une augmentation du temps de sommeil.
  • Un meilleur endormissement : particulièrement pour les personnes qui souffrent de douleurs inflammatoires, ayant de ce fait du mal à trouver le sommeil ;
  • Une meilleure qualité de sommeil : le CBD calme le système nerveux, diminue la sensation de douleur et l’état de sommeil paradoxal, il va agir sur la phase de sommeil lent et en améliorer dès lors, la qualité.[10]

[10]  https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0014579306008155

Comment prendre de l’huile de CBD

Pour mieux dormir, une des façons les plus efficace pour prendre du CBD est de le consommer sous forme d’huile. En placant quelques goûtes directement sous la langue, l’assimilation du CBD est à la fois rapide (30 minutes) et très efficace.

Variant d’un individu à un autre, il est recommandé de tester le dosage de CBD en augmentant progressivement le nombre de gouttes si nécessaire et ce, jusqu’à obtention de l’effet désiré.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap